Eva Kopp – Celle qui dérange

eva-kopp-celle-qui-dérange
Eva Kopp – Celle qui dérange

Héloïse, trentenaire qui habite à Toulouse et travaille comme aide-soignante, vit une vie joyeuse  et sans soucies. Mais, non, ce n’est pas vrai. Elle est célibataire et quoiqu’elle rencontre plein d’hommes, elle n’a pas encore trouvez celui avec qui passer la vie. C’est bien pour une nuit, mais, c’est tout. Avec son amie Kelly, elle fréquente les bars pour oublier le côté triste de leur vie avec plein d’alcool. Un jour, sa vie s’arrête brusquement: c’est son père qu’elle voit sur Internet. C’est l’homme qui a quitté Héloïse et sa mère quand elle a eu seulement six ans. Grâce aux moyens électroniques, elle commence à collectionner des informations pour enfin le confronter et pour comprendre ce qui se passait environ trente ans auparavant.

« Celle qui dérange » offre un tas d’aspects intéressants, c’est ce qui m’a attiré immédiatement. Une jeune femme oscillant entre liberté et le désir de trouver sa tendre moitié, qui a un travail exigeant qui la confronte aussi avec la mort et, bien sûr, le fait de tomber sur son père inconnu à l’improviste, tout cela a promis un roman intéressant.

Comme l’histoire est plutôt courte, il n’y a pas trop de possibilité pour la protagoniste d’évoluer et de progresser. C’est une chose que je trouve vraiment dommage comme c’est ce qu j’adore avant tout, de voir ce que fait un événement comme celui de retrouver son père après tant d’années avec un personnage. D’un autre côté, il y a plein de passage qui m’ont fait sourire, c’est avant tout le caractère de Kelly qui a réussi cela. En gros, un roman court amusant mais sans profondeur psychologique.